Infos COVID-19 Kazaden vous informe

Alpinisme : ascensions & stages avec Guide de Haute Montagne

Découvrez nos ascensions et stages d'alpinisme dans les massifs du Mont Blanc, des Ecrins, au Mont-Rose, en Bolivie, au Népal... Que ce soit pour une initiation à l'alpinisme, une course plus exposée ou une expédition, choisissez votre formule en stage tout compris ou à l'engagement. Mise en relation directe avec nos guides de haute montagne indépendants et agences locales spécialisées.

Vos dates
Niveau technique
Cond. physique
Votre budget
Type de séjour
Mots clés
A proximité de

Alpinisme : 122 séjours

Tout savoir sur les ascensions et stages d'alpinisme

5 bonnes raisons de réaliser une ascension ou un stage d’alpinisme :

  • Le dépassement personnel et l’expérience de sensations fortes.
  • L’immersion en pleine nature, loin de la foule urbaine.
  • L’expérience humaine en partageant des moments conviviaux avec vos partenaires de cordée et avec votre guide.
  • L’envie de casser la routine en pratiquant une discipline originale.
  • La possibilité de déconnecter et de vous détendre le temps d’un court séjour ou de longues vacances.

Quels sont les pré-requis à faire un stage d’alpinisme ?

Niveau physique

L’alpinisme est une discipline sportive de haute-montagne qui requiert une bonne forme physique. Comme cette activité suggère une certaine endurance, nous conseillons ces séjours aux personnes pratiquant régulièrement un sport d’endurance. Il en existe de toutes sortes : marche, course, cyclisme, natation… C’est donc une activité accessible à tous, l’important étant d’être en bonne condition physique.

Niveau technique

La connaissance préalable des techniques d’ascension n’est pas obligatoirement nécessaire. Nous proposons des formules d’initiation à l’alpinisme ainsi que des courses pour alpinistes initiés, voire confirmés. Votre guide de haute-montagne s’adaptera à votre expérience et vos projets.

> Pour en savoir plus, consultez notre article sur les cotations en alpinisme

Où et quand pratiquer l’alpinisme ?

Si l'Europe est le cœur historique de l'alpinisme, sa pratique s'est étendue au fil des décennies vers d'autres chaînes montagneuses sur les différents continents

Les Alpes et Pyrénées

La chaîne montagneuse des Alpes, berceau de l’alpinisme, offre de nombreux sommets entre France, Suisse et Italie, dont une soixantaine au delà des 4000 m. Les centres névralgiques de l'alpinisme sont les massifs du Mont-Blanc, des Ecrins, du Mont Rose, sans oublier des massifs secondaires comme la Vanoise, le Grand Paradis… Plus méconnues mais tout aussi sauvages, les Pyrénées donnent à voir des sommets réputés comme le Vignemale et le Pic d’Aneto. Les ascensions se pratiquent idéalement durant la période estivale : Juin à Septembre. Les alpinistes les plus téméraires peuvent également s’essayer à l’alpinisme hivernal ou la cascade de glace réalisables entre les mois de Décembre et de Mars.

L’Himalaya

La chaîne de l’Himalaya est réputée pour ses sommets dépassant les 8000 m (Everest, Annapurnas, K2…), véritables objets de conquête pour les alpinistes chevronnés. Sans aller jusqu’à ces expéditions, il est possible de se mesurer à quelques beaux 6000 m dans le massif de l’Everest (Népal) comme le Mera Peak ou l’Island Peak, avec des départs planifiés à l’automne. Une variante de l’alpinisme consiste à réaliser un trek en haute altitude au Népal, comme le Tour des Annapurnas ou le Gokyo Peak.

Les Andes

La Cordillère des Andes franchissant la Bolivie, l’Argentine ou encore le Chili donne à voir des volcans & montagnes mythiques dépassant les 6000 m comme l’Aconcagua, le Huayna Potosi, Sajama, Chachacomani, Illimani… qu’il est possible de conquérir sur des formats de 4 à 21 jours. Sur l’hémisphère sud, la saison idéale s’inverse et se situe entre Novembre et Février.

Le Caucase

Séparation géographique entre l'Europe et l'Asie, la chaîne montagneuse est composée de massifs volcaniques englacés, avec une dizaine de sommets au delà des 4500 m, dont le mythique sommet Elbrouz (point culminant d'Europe).

> Pour en savoir plus sur les sommets à l’international, découvrez notre top 10 comparatif des sommets mythiques dans le monde

Quel format choisir en fonction de mon niveau ?

Ascensions pour débutants

Curieux et à la recherche de nouvelles expériences, vous n’avez jamais pratiqué l’alpinisme. Vous souhaitez débuter l’alpinisme en toute sécurité avec un guide à vos côtés, grâce à une course à cotation facile. Pour cela, direction les Alpes et Pyrénées avec de superbes sommets accessibles aux débutants comme le Dôme des Ecrins, le Grand Paradis, l'Aiguille du Tour ou encore le Pic d'Aneto. Ces sommets sont adaptés à une initiation et réalisables sur des séjours de 2 à 4 jours.

> Découvrez notre liste de sommets pour réussir sa première expérience d’alpinisme.
> Prenez le temps de lire le témoignage de Noam abordant son ascension du Grand Paradis : mon premier 4000m.

Stages alpinisme débutant & randonnée glaciaire

Les stages d’initiation à l’alpinisme sont parfaits pour acquérir les techniques essentielles d’alpinisme, réaliser des ascensions de sommets variés et vivre une véritable expérience de groupe. Si vous souhaitez un parcours itinérant sur glacier (sans sommets), la bonne alternative est de réaliser une randonnée glaciaire. Vous pouvez par exemple gravir les sommets autour du Glacier Blanc dans les Ecrins, conquérir l'Aiguille du Tour puis le Mont Blanc, découvrir le massif du Grand Paradis et son sommet, relier Chamonix à Zermatt ou évoluer sur les sommets du massif du mont Rose.

Stages et courses pour initiés

Vous avez une ou plusieurs expériences préalables en haute-montagne et cherchez à devenir plus autonome. C'est l'occasion de perfectionner votre technique en profitant d'une aventure réservée aux alpinistes initiés : une course à cotation plus élevée, un stage exigeant, une ascension express. Les possibilités de sommet sont nombreuses : Lyksamm, Matterhorn (Cervin), Mont-Blanc version courte, Pointe Dufour, Castor, traversée de la Meije,...

Expéditions

Les longs séjours sont l’occasion de voyager et de partir explorer d’autres montagnes à l’international, notamment les Andes et l'Himalaya. Souvent physiquement exigeantes, ces expéditions allant de 7 à plus de 20 jours peuvent mêler trek et alpinisme. En quête de nouvelles expériences, vous serez transporté par ce voyage sportif mais aussi culturel. La Bolivie propose des expéditions pour débutants comme l’ascension du Huayna Potosí. Les initiés se retrouveront en haut de Aconcagua en Argentine ou bien au Népal ou en Russie.

Engagement d’un guide, tout compris, collective : quelle différence ?

ll existe deux types de formules à privilégier selon combien vous êtes et vos envies :

Tout-compris

Un stage en tout-compris comprend l’encadrement du guide ainsi que tous les autres coûts liés à l’ascension (refuges, nourriture, matériel). Cette formule, généralement organisée par de petites agences spécialisées, est à privilégier si vous êtes seul, car vous offre un tarif compétitif et une tranquillité d'esprit totale.
Collective

Certains guides indépendants planifient à l'avance une ascension pour former une “collective”. Cela permet de se greffer facilement à un programme établi et des dates fixées, notamment lorsqu'on est seul. Mais attention, seul l’encadrement du guide est inclus et il faudra payer les coûts annexes séparément (refuges, remontées mécaniques…).

Privatisation

Enfin, s’offrir l’engagement d’un (ou plusieurs) guide(s) consiste à privatiser votre ascension, que vous pouvez donc personnaliser selon vos envies. De même, cette formule ne comprend pas les coûts annexes comme le refuge ou les remontées mécaniques. Nous vous recommandons cette formule dans le cas où vous êtes deux ou plus.

Quels sont les risques liés à la pratique de l’alpinisme ?

L’alpinisme étant une discipline se pratiquant en pleine montagne, il faut bien comprendre que les aléas de la nature sont incontrôlables. Les conditions météorologiques du jour évoluent rapidement au cours de la journée. Il est important de mesurer le danger et de savoir s’adapter. Un guide de haute-montagne prend en considération le brouillard, une mauvaise visibilité pouvant entraîner un faux-pas. Il tient également compte du vent. Ce dernier peut fortement perturber une ascension et accentuer le froid en haute-altitude.

D’autre part, les montagnes amènent à des chutes de séracs, crevasses ou encore des avalanches. Une corniche instable peut devenir fatale. La prudence du guide est indispensable afin de rester en sécurité.

Enfin, l’acclimatation des individus est parfois difficile. Ecouter son corps quand il vous fait savoir qu’il manque d’oxygène est primordial. Plutôt que de subir la fatigue et risquer l’accident, des pauses bien pensées ne peuvent être que bénéfiques afin de ne pas vivre le mal aigu des montagnes

Qui sont nos guides et agences locales ?

Nous choisissons avec soin les prestataires qui vous encadrent au cours de votre séjour. Les Guides de Haute-Montagne qui vous accompagnent sont qualifiés et diplômés. Certains sont indépendants et d’autres font partie d’agences locales.

N’hésitez pas à discuter directement avec eux en cas de doute concernant votre stage, votre course ou votre expédition. Connaisseurs de leur région et experts de leur discipline, ils pourront vous répondre en toute transparence.

> Portrait de Pierrick, guide de haute-montagne Kazaden

Quel budget prévoir pour une course, un stage d’alpinisme ou une expédition ?

  • Nous proposons des tarifs sans frais d'agence. Cela signifie que les tarifs des séjours sont similaires à ceux pratiqués par les guides et agences locales auprès de leur clientèle directe.
  • Pour un stage ou une course, le tarif comprend les services d’un guide, valorisés généralement 300-400 euros la journée pour l’ensemble de la cordée.
  • Les séjours tout-compris incluent l’hébergement et la pension pour vous et pour votre guide. Pour une durée allant de 2 à 7 jours, cette offre amène à un prix oscillant entre 300 et 2000 euros.
  • Si votre séjour n’inclut pas l’hébergement, comptez environ 90 euros pour une nuit en refuge. Les pensions complètes sont souvent proposées.
  • Pour une expédition à l’international, les tarifs se situent entre 1200 et 5000 euros en fonction de la destination et de la durée.

Quel équipement faut-il emporter avec soi ?

Tous nos stages et courses d’alpinisme requièrent l'essentiel du matériel d’alpinisme. Il est néanmoins possible de s’équiper en limitant les frais. Pour le listing détaillé, consultez notre checklist équipement d’alpinisme.

Sachez par ailleurs que le matériel technique d’alpinisme (piolet, casque, crampons, chaussures et baudrier) peut être prêté par le guide où bien nécessite la location. Il est totalement possible de louer son matériel sur place. Pensez à bien vous renseigner sur les détails techniques auprès de votre guide avant de louer votre matériel. Comptez généralement entre 100 € et 150 € pour les stages de 5 à 7 jours et entre 50 € et 75 € pour les formules 3 et 4 jours.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins publicitaires et statistiques. En savoir plus OK