COVID-19 - Réouverture des frontières En savoir +

Croisières en voilier : monocoque et catamaran avec skipper

Projets emblématiques

Croisière en voilier : 212 séjours

Tout savoir sur les croisières en voilier

5 bonnes raisons de partir en croisière

  • partir en itinérance à la découverte de criques, îles et villages côtiers
  • expérimenter la vie à bord d’un voilier
  • apprendre la navigation ou perfectionner ses acquis
  • créer des liens forts avec l’équipage et les passagers
  • parfaire son teint de vacancier tout en profitant de l’air marin

Quand et où partir en croisière voilier ou catamaran?

Méditerranée

Avec ses nombreux ports de départ et un beau temps souvent au rendez-vous, cette région maritime est idéale pour vivre une première croisière en voilier sans parcourir des milliers de milles. Les conditions de navigation sont clémentes, que ce soit aux abords de la Côte d’Azur, la Corse ou la Croatie ; et un peu plus agitées en Grèce du fait du Meltem.. La période idéale pour une croisière s’étend de Avril à Octobre.

> Parcourez nos croisières en Corse

Atlantique Nord

En mettant les voiles au Nord de l’Hexagone, un tout autre océan se présente à vous. La Bretagne, terre natale de fameux navigateurs, permet un dépaysement le temps d’un court week-end, une semaine ou plus. Parcourez la Manche et mettez un pied en Angleterre en passant les Îles Scilly. Cet espace maritime bien exposé au vent et aux courants marins assez agités donne à voir de superbes vagues entre Septembre et Mars. Les amoureux des séjours en croisière apprécieront de partir en période printanière et estivale. Au large, les îles volcaniques comme les Canaries, les Açores ou le Cap vert s’explorent tout au long de l’année.

> Nos croisières en Bretagne
> Nos croisières en Normandie

Antilles

Îles paradisiaques convoitées par les vacanciers, les Antilles s’affichent comme la destination idéale pour une croisière en catamaran. Elles sont regroupées en deux groupes d’archipels :

  • les Petites Antilles : des iles vierges britanniques à trinidad et tobago, en passant par la guadeloupe, la martinique et les grenadines)
  • les Grandes Antilles et alentours, avec entre autres Cuba, la Jamaïque, Haïti, la République Dominicaine et les Bahamas
    Pour profiter de bonnes conditions de navigation, il est préférable de partir entre Octobre et Juin. Si la mer est calme proche des Caraïbes, elle est est plus agitée aux abords de l’Atlantique.

> On vous en dit plus sur la bonne période pour partir en croisière dans cette région dans notre article : Quand faire une croisière aux Antilles

îles de l’Océan Indien

Ce paradis tropical accueille les navigateurs en recherche de soleil et les plongeurs curieux de découvrir des merveilles sous-marines. Les Seychelles et les Maldives attirent pour leurs côtes sauvages et leur exotisme. La région abrite des espèces que ne vous trouverez nulle part ailleurs. Les vents sont rarement forts mais les mois de Décembre et Juillet peuvent connaître des orages ponctuels violents. Il est possible de réaliser une croisière en voilier toute l’année.

îles du Pacifique

Profitant d’une excursion plongée durant votre croisière, vous serez charmés par les fonds marins de ces milliers d’îles : Fidji, Hawaï ou encore Polynésie Française. Les alizés sont présents toute l’année et le vent est régulier, ce qui en fait une zone maritime agréable pour un voyage en voilier. Vous apprécierez pleinement la douceur de cet océan en partant de Avril à Octobre.

Grand Nord

Les croisières polaires font rêver pour leur décor glaciaire et leur mer mouvementée. En Norvège, en Islande ou au Groenland, il n’est pas rare de croiser des baleines à bosse sillonnant les vagues. Les croisières en voilier incluent des escales permettant de découvrir des terres sauvages à travers des sentiers de randonnée. Ces mers nordiques se découvrent avec plaisir entre Mai et Octobre.

> Prenez le temps de lire le témoignage de notre skipper Ernesto de sa traversée de la mer du Groenland :

Quelles sont les formules proposées ?

Monocoque ou catamaran

Il vous faudra d’abord choisir sur quel type de voilier vous souhaitez naviguer :

  • le monocoque présente l’avantage d’être facilement maniable. Son petit gabarit vous procurera plus de sensations que le catamaran et son prix est plus abordable
  • le catamaran sera idéal si vous recherchez le confort et la stabilité. Son faible tirant d’eau vous permettra de vous approcher facilement des plages. Comme c’est un bateau à deux coques, il offre davantage de place en intérieur comme en extérieur. En revanche, son prix est plus élevé.

Skipper seul ou skipper-hôtesse

Concernant l’encadrement de votre croisière en voilier, deux options s’offrent à vous :

  • Skipper : ce moniteur diplômé est là pour assurer votre sécurité et guider la navigation. Il est apte à juger de l’adaptation nécessaire du trajet en fonction des conditions maritimes.
  • Skipper-hôtesse : en plus d’un marin qualifié, vous disposerez d’un(e) hôte(sse) durant votre séjour. C’est une formule “all-inclusive” donc en pension complète, ce qui signifie pas de caisse de bord à prévoir. Le personnel accompagnant se charge des tâches annexes comme la préparation des repas et le rangement.

Privatisation ou à la cabine

Selon les skippers et vos envies, deux formules sont possibles :

  • une croisière cabine pour partager votre aventure (et vos frais) avec d’autres participants. En couple, vous aurez votre cabine double en tête-à-tête. À noter que si vous êtes seul et que vous souhaitez avoir votre propre cabine, le skipper vous demandera très certainement un supplément.
  • une croisière privée pour vous seuls, afin de vivre une expérience en toute intimité. La privatisation est le plus souvent économiquement avantageuse à partir de 4 ou 6 participants. Les familles et les groupes d’amis apprécient de se retrouver ensemble dans un bateau privatif. De plus, l’itinéraire peut être plus souple. Vous pourrez en discuter avec votre skipper qui s’adaptera en fonction de vos envies et des conditions météo.

Quels types de croisières sont possibles ?

Croisière côtière simple

A bord d’un catamaran ou d’un monocoque, ces croisières durent pour la plupart une semaine environ. Les escales à terre sont quotidiennes et vous permettent de découvrir plusieurs endroits au cours de votre séjour. Le skipper s’accorde avec vous pour varier chaque jour les points de mouillage.

Croisière côtière multi-activités

Ces croisières mêlent voile à un autre loisir. En plus de naviguer en pleine mer, vous aurez la possibilité de vous détendre autrement. Eclatez-vous en kitesurf, relaxez-vous lors de séances yoga ou partez arpenter les sentiers de randonnée sur la terre ferme. C’est un bon moyen de varier les plaisirs et de satisfaire les envies de chaque compagnon de voyage !

Traversées (transatlantique, manche..)

Ces séjours s’adressent aux amoureux de la voile et aux navigateurs en quête d’expérience. Les traversées amènent à voguer au large pendant plusieurs jours. Les escales ne sont pas quotidiennes et il est courant de passer la nuit à bord en haute mer. C’est pourquoi chaque passager est un équipier à part entière. Ce sont des croisières dont rêvent tout passionné de voile ! De la Norvège au Groenland ou de la Bretagne vers le Royaume-Uni, il est possible de tenter l’aventure. Les fameuses transatlantiques peuvent se faire en version longue ou en courte étape.

> Pour préparer votre transatlantique, lisez Traversée de l’Atlantique : tout savoir

Quel budget pour une croisière ?

Le coût d’une croisière en voilier dépend de plusieurs éléments qu’il est utile de prendre en compte au moment de rechercher votre séjour. Si vous souhaitez en minimiser le prix, il est préférable de choisir une croisière réservable à la cabine et non pas une formule privatisée. Sachez le temps dont vous disposez et ayez une** idée de la destination** ainsi que du type de croisière que vous aimeriez. En fonction du budget que vous êtes prêt à mettre, de nombreuses options s’offrent à vous :

  • - de 400 euros /pers. : week-end en voilier en Bretagne du Sud ou 3 jours de croisière autour des îles normandes.
  • 400-1000 euros /pers. : une semaine en catamaran avec hôtesse en Polynésie, en Guadeloupe ou encore en Corse du Sud.
  • 1000-2500 euros /pers. : une semaine sur un voilier à découvrir les fjords de Norvège ou un séjour de croisière farniente sur la Côte d’Azur
  • + de 2500 euros /pers. : une transatlantique de 30 jours jusqu’en Martinique sur un voilier de course-croisière ou une semaine en croisière privatisée autour des îles grecques.

Pourquoi partir avec un skipper ?

Marin expérimenté

C’est un skipper diplômé, qualifié et maître de son voilier. Il maîtrise la navigation, les manoeuvres de bord et vous assure d’être en sécurité.

Expert de la région

C’est un habitué qui connaît la destination où il vous emmène. La croisière en voilier est l’occasion de lui demander des anecdotes sur les lieux alentours ou des informations sur la faune marine.

Pédagogue

Navigateur vivant de sa passion, il exerce ce métier parce qu’il aime partager ses connaissances lors de séjours en voilier. Il est là pour transmettre ses savoirs et ses techniques.

Skippers & agences locales

Les professionnels qui vous accompagnent sont des skippers indépendants ou rattachés à des agences locales. N’hésitez pas à vous adresser directement à eux en cas de questions concernant votre séjour car nulle autre personne connaît mieux leur croisière !

Comment s’organise la vie à bord ?

Navigation

À bord du voilier, vous participez au bon déroulement de la croisière. Selon le type de croisière choisi, vous pouvez être amené à participer aux manoeuvres mais le skipper sera toujours là pour vous épauler. Certains séjours vous confèrent un rôle de passager tandis que d’autres s’adressent aux curieux souhaitant devenir autonome à la voile. Dans ce cas, vous êtes un réel équipier. En croisière côtière, le temps de navigation peut varier entre 2 heures et une bonne demi-journée, vous laissant le temps de visiter les terres ou de vous accorder des pauses baignades. Les traversées impliquent plus de temps en mer. Ainsi, les journées entières peuvent être accordées à la navigation.

Cabines et espaces communs

Le bateau est organisé en plusieurs parties. La cabine est votre espace privé. Le reste du voilier (WC, salle de bain, cuisine, carré…) est souvent partagé avec l’équipage et/ou les autres membres du groupe de voyage.

Caisse de bord

Cagnotte commune à l’ensemble des participants de la croisière, elle permet de contribuer de manière équitable à la vie à bord. Le skipper détermine à l’avance le montant moyen des frais (comprenant les frais de port, frais de carburant, frais de fonctionnement, frais exceptionnels de restauration, etc.). Celui-ci est susceptible d’évoluer en fonction des envies des participants pendant la croisière.

Repas

Si votre croisière inclut la présence d’un(e) hôte(sse), nul besoin de vous préoccuper de la préparation des repas. Matin, midi et soir, votre cuistot en assure l’élaboration ! Autrement, en formule “skipper seul”, chaque participant, passagers et skipper inclus, met à la main à la pâte. C’est un moment convivial où tout le monde participe. Le soir, il est fréquent de souhaiter dîner à terre dans un restaurant typique de la région. Ambiance vacances et produits locaux garantis !

Equipement personnel

Comme les conditions météorologiques sont parfois changeantes en mer, il est judicieux d’avoir en tête quelques indispensables à avoir dans sa valise :

  • chaussures confortables non glissantes
  • paire de bottes étanches (éventuelles pour les débarquements hors-ponton)
  • panoplie spécial soleil (casquette, lunettes, crème solaire, maillot de bain)
  • panoplie anti froid (pull, coupe-vent, sous-vêtements chauds)
  • appareil photo et jumelles pour ne rien louper du spectacle !

> Et si vous avez peur d’oublier quelque chose avant de partir, lisez notre article sur ce qu’il faut emporter en croisière en voilier

Éviter le mal de mer

Toute personne vivant sur la terre ferme a souvent besoin de s’amariner en raison des mouvements du bateau en mer qui demandent au corps de s’habituer. Ce n’est pas systématique, certaines personnes le subissent en début de croisière et d’autres sont épargnées. Pour éviter ce désagrément, veillez à bien manger et boire, vous couvrir de manière appropriée afin de ne pas prendre froid et bien dormir ! Si rien n’y fait, la solution peut être le Mercalm, un médicament contre le mal des transports, à prendre avec précaution avant d’aller en mer.

Enfants à bord

Le temps de navigation en croisière est parfois important, c’est pourquoi il n’est pas forcément recommandé d’emmener des enfants en bas-âge pour leur première expérience en mer. Certains skippers peuvent leur en refuser l’accès à bord tandis que d’autres les accepteront. Notez également que de nombreux skippers proposent des tarifs préférentiels pour les enfants en fonction de leur âge. N’hésitez pas à nous demander plus d’informations à ce sujet.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins publicitaires et statistiques. En savoir plus OK