Trek au Népal : Annapurnas - Mustang - Manaslu - Everest

Réalisez un trek du Népal, et partez en immersion de 13 à 20 jours au cœur des massifs de l'Himalaya (Annapurnas, Everest, Mustang, ...). Avec votre guide local, progressez en haute montagne au pied des plus hauts sommets du monde dans une nature sauvage et authentique. Nos séjours sont des formules tout-compris (hors vols), proposées par nos agences locales réceptives, expertes de la haute montagne et de la culture népalaise.

Tout savoir sur le trek au Népal

Quels sont les différents secteurs pour faire un trek au Népal ?

Le Népal est composé de plusieurs massifs légendaires, avec des paysages de hautes montagne très variés et une culture locale riche :

> Dans le parc naturel des Annapurnas, avec notamment le fameux Tour des Annapurnas, réputé comme étant le plus beau trek himalayen. Vous évoluerez dans une végétation luxuriante ou des paysages plus arides à la rencontre des ethnies locales. Vous serez entouré par les sublimes sommets de l'Annapurna, dont le plus haut (Annapurna I) culmine à 8 091 mètres d'altitude.

> Dans le massif de l'Everest, vous pouvez réaliser un trek jusqu'au Camp de base, ou atteindre les cols environnants (Gokyo Peak, Kala Patthar). Ces treks offrent une vue magnifique sur l'Everest (8 848 m), le Makalu (8 475 m) et le Lhotse (8 383 m).

> Le Mustang est une région préservée caractérisée par l'absence de grands cols. Un trek dans le Mustang vous garantit une expérience au plus proche de la population locale et de la culture tibétaine.

> Dans le secteur du Manaslu, vous évoluerez dans une région peu fréquentée avec des paysages variés : rivières, vallées, forêts, sommets à plus de 7 000 mètres dont le Manaslu qui culmine à 8 163 mètres... La formule la plus répandue est le Tour du Manaslu.

> Le Langtang, région sauvage proche de Katmandou, abrite pour sa part de nombreux temples et villages mais aussi le lac sacré de Gosaikunda et la haute vallée glacière du Langtang.

Quand faire un trek au Népal ?

> Au printemps, les journées sont agréables et ensoleillées entre les mois de mars et mai, c'est une période magnifique dans le secteur des Annapurnas. A l'approche de l'été, la visibilité peut être réduite du fait de l'approche de la mousson.

> A l'automne : les journées sont le plus souvent ensoleillées avec une vue dégagée sur les montagnes, ce qui en fait une période de trekking idéale. En revanche, les températures peuvent être froides notamment du côté de l'Everest, donc penser à bien s'équiper.

> En hiver, il est possible de faire du trekking au Népal en dessous des 4 000 mètres d'altitude avec une visibilité excellente, au-dessus, les températures sont trop froides et la neige peut rendre certains cols inaccessibles.

> L'été est la période de la mousson, certaines régions sont pourtant moins touchées que d'autres notamment le Mustang et le nord du parc naturel des Annapurnas.

Quelles sont les formules de trek possibles ? Faut-il un nécessairement un guide ?

Sachez que suite à plusieurs accidents récents au Langtang, le gouvernement népalais envisage de rendre obligatoire le service d’un guide. En effet, les risques liés à l’environnement de haute montagne ne sont pas à prendre à la légère, au Népal plus qu’ailleurs. C’est pourquoi les treks que nous proposons se font tous avec l’encadrement d’un guide spécialiste du Népal et de porteurs. Ces derniers portent en général les équipements communs (tentes, vivres…).

Nos agences locales proposent des formules tout compris, qui comprennent les transferts depuis/vers l’aéroport, l’hébergement, les repas et le service du guide et des porteurs. Pour certains treks, vous aurez la possibilité de choisir une formule sans sac (vous ne portez qu’un sac léger pour la journée, le reste de vos effets personnels étant à la charge des porteurs).

La durée moyenne des treks varie entre 2 et 3 semaines.

Est-il difficile de faire un trek au Népal ?

Il existe des formats de trek de difficultés variées au Népal :

> des treks plutôt dans les plaines et les villages, accessibles aux randonneurs occasionnels, qui comportent généralement 4 à 5h de marche par jour pour un dénivelé modéré (300 à 600 m).

> des treks nécessitant d'être un randonneur régulier, pour lesquels nous suggérons un minimum de préparation les mois précédant le trek. Le rythme est généralement de 4 à 6h de marche par jour pour 500 à 1 000 m de dénivelé.

Attention, la difficulté de ces treks n’est ni technique, ni liée directement au dénivelé, mais il faut bien prendre en compte le paramètre altitude qui rend l’effort plus difficile. C’est pourquoi les treks que nous proposons présentent une ascension progressive afin d’acclimater le corps à l’altitude.

Qui sont nos guides ?

Nous travaillons avec des agences locales réceptives qui connaissent parfaitement la région et la culture népalaise afin de vous offrir la meilleure expérience possible. En plus de partager leur passion pour ces montagnes sacrées, leurs guides certifiés sauront vous accompagner sportivement tout au long de votre trek.

Quel est le prix d’un trek au Népal ?

En raison de sa durée moyenne notamment, et en fonction du niveau de confort, le coût pour réaliser un trek au Népal revient entre 900 € et 2000 € (hors vols). A ce prix, il faudra ajouter des pourboires pour les porteurs et le guide (environ 45 € pour le guide et 20 € pour chaque porteur), les frais administratifs, en particulier pour le visa et enfin vos frais de transferts internationaux jusqu’au lieu de rendez-vous.

Comment s’organise la vie pendant le trek ?

L’équipe : nous travaillons avec des agences locales spécialisées ainsi que des guides formés et expérimentés. En général, vous aurez un guide par groupe et un porteur pour deux personnes.

L’hébergement : en fonction des étapes, vous dormirez parfois dans des hôtels / guesthouse ou lodges de la région, et parfois chez l’habitant, ce qui permet de contribuer au développement économique des populations locales.

Les repas : les repas se font généralement dans des lodges ou restaurants sur le chemin entre deux étapes sauf cas exceptionnel, lors de passages de cols par exemple, où le repas est alors un pique-nique (prévu par le guide). Pensez à avertir votre correspondant pour les menus végétariens, allergies alimentaires, etc.

Les bagages : vous devez prévoir un sac de voyage souple (type sac marin 80 L environ et de 15 kg maximum) et un petit sac à dos (contenance environ 40 L) pour vos affaires de la journée.

Internet : en fonction de l’altitude, il est parfois possible d’avoir accès à internet. On vous demandera un supplément pour cela.

Electricité : les prises au Népal sont sur 220 volts et l’écartement des fiches peut varier. Les coupures de courant sont fréquentes et de durées variables en fonction de la saison, mais les hôtels de bon standing dans les grandes villes sont équipés de générateurs de secours. En cours de trek, il est possible de recharger les batteries de ses appareils dans la plupart des lodges (soit sur prise, soit grâce aux chargeurs solaires ramenés par vous-même). Il vous sera demandé en moyenne 100 RS par heure de recharge (parfois jusqu’à 600 RS dans certaines régions reculées).

Informations pratiques pour le Népal

Quel est le meilleur moyen pour se rendre au Népal ?

Il n’existe pas de vol direct Paris-Katmandou mais plusieurs compagnies aériennes (British Airways, Lufthansa ou encore Austria Airlines) proposent des vols réguliers avec une escale pour atteindre la capitale. Une fois arrivé à l’aéroport (Tribhuvan International Airport), votre agence vous accueillera pour vous transférer jusqu’à votre hôtel.

Quelles formalités administratives sont nécessaires ? Ai-je besoin d'un visa ?

Votre passeport doit être valide 6 mois après la date de retour du Népal et vous avez besoin d’un visa pour entrer sur le territoire népalais. Comptez 33 € environ pour 15 jours et 48 € environ pour 30 jours. Le délai maximal d’obtention est de 10 jours. Le parc des Annapurna nécessite de s'acquitter de "Droits d’entrée de l'aire de conservation de l’Annapurna", compris dans le prix de votre séjour Kazaden.

Quelle est la monnaie locale ?

La monnaie locale est la roupie népalaise (NPR).
1 euro = environ 127 roupies (selon fluctuations des cours)
Les cartes bancaires courantes (Carte bleue Visa et American Express) sont acceptées dans les hôtels et les restaurants touristiques. On peut changer ses devises à l'aéroport, dans les banques et les bureaux de change.

Quel est le décalage horaire ?

+4h45 en hiver et +3h45 en été.

Santé et sécurité : dois-je faire des vaccins pour me rendre au Népal ?

Aucun vaccin n’est obligatoire. Un rappel de son vaccin BCG anti–tuberculinique est recommandé et les vaccins contre la typhoïde et l'hépatite A sont de toute façon conseillés partout.

Quels équipements emporter pour un trek au Népal ?

Les indispensables de la valise :

  • Chaussures de trekking + chaussures légères
  • Paires de chaussettes de marche et de montagne
  • Pantalons de trek
  • Sous-vêtements
  • Tee-shirts respirants
  • Pull-over chaud ou fourrure polaire
  • Veste de montagne
  • Cape de pluie
  • Gants ou moufles et bonnet (pas nécessaire pour les treks avec une altitude maximum de 2 800 m)
  • Bonnes lunettes de soleil
  • Chapeau contre le soleil
  • Chargeur solaire (pour les treks hors des sentiers battus)
  • Lingettes hygiéniques (pour bébés)

> Découvrez notre article de blog Les indispensables de l'équipement trek.

Le matériel :

  • Sac de couchage chaud, confortable, adapté à votre taille
  • Trousse de toilette et serviette de bain
  • Crème solaire (visage et lèvres)
  • Gourde de 2 litres minimum, légère et isotherme
  • Couteau de poche, multi-usage de préférence
  • Petit sac à déchets personnels non-recyclables. Papier hygiénique et briquet.

Bon à savoir : On peut aussi louer le sac de couchage, la doudoune, les bâtons de marche à Katmandou ($ 1 par jour)

Autres équipements utiles :

  • Bâtons de marche
  • Maillot de bain en fonction de votre itinéraire (hôtel avec piscine ou source chaude)
  • Sacs plastiques pour l'étanchéité de vos affaires

Quelles sont les destinations alternatives ?

Si vous êtes en recherche de treks engagés et très montagneux, de bonnes alternatives peuvent être la Bolivie ou encore l'Islande.

Vos dates
Niveau physique
Votre budget
Type de séjour
Mots clés
A proximité de

Trek : 20 séjours

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins publicitaires et statistiques. En savoir plus OK