Trek au Népal
Annapurnas - Mustang - Manaslu - Everest

expand_more
Destinations
date_range
expand_more
search
location_on

Trek / Randonnée, Népal : 22 séjours

Retours d'expérience
4,8/5 14 Avis Voyageurs

Nos Experts Terrain
Ils conçoivent vos séjours et vous font vivre des moments d’exception

Tout savoir sur le trek au Népal

5 bonnes raisons de faire un trek au Népal

  • Parcourir les plus hauts massifs du monde et emprunter des itinéraires historiques
  • S’immerger dans la culture népalaise au contact des populations locales
  • Découvrir une nature préservée sur des itinéraires peu fréquentés
  • Franchir des cols à plus de 5000 mètres d’altitude
  • Vivre l’atmosphère expéditionnaire des camps de base de l’Everest et de l'Annapurna

Ou faire un trek au Népal ?

Le Népal est une destination phare pour les trekkeurs du monde entier. Ses nombreux massifs légendaires proposent de magnifiques itinéraires de randonnée avec vue sur les hautes montagnes de l’Himalaya. Voici un aperçu des différents massifs du Népal :

Les Annapurnas

Le massif des Annapurnas est composé de six sommets dont le plus haut, Annapurna 1, qui culmine à 8091 mètres. Le fameux Tour des Annapurnas, réputé comme étant l'un des plus beaux treks himalayen vous fait découvrir les différents paysages de la région de khumbu ainsi que la culture népalaise. Des forêts luxuriantes aux monastères bouddhistes en passant par les terrasses cultivées, cette boucle d’environ 15 jours est un condensé de la diversité du pays. VOus pourrez sur certains itinéraire amdirer le lever de soleil depuis la colline de Poon Hill.

Le massif de l'Everest

Vous pourrez réaliser un trek jusqu'au Camp de base de l'Everest, ou atteindre les cols environnants (Gokyo Peak, Kala Patthar). Ces treks offrent de magnifiques panoramas sur l'Everest (8 848 m), le Makalu (8 475 m) et le Lhotse (8 383 m), ainsi que sur la vallée de katmandou.

Le Mustang

Le Mustang est une région préservée qui se situe au nord du Népal, au niveau de la frontière tibétaine. Faire trek dans le Mustang vous garantit une immersion auprès de la population locale et de la culture tibétaine.

Le Langtang

Vallée longeant la frontière avec le Tibet, cette région regorge de treks sauvages avec des paysages tantôt luxuriants tantôts enneigés. Le Langtang est une zone préservée des touristes et sûrement l'une des plus belles du Népal.

Quand faire un trek au Népal ?

La meilleure période pour partir faire du trekking au Népal s’étend entre septembre et novembre. Les températures sont encore agréables et les cols dégagés.
Bien que l'automne soit la saison de rêve pour randonner au Népal, il est possible de faire du trekking à d’autres saisons :

  • Au printemps, les journées sont agréables et ensoleillées, mais la neige reste encore très présente en altitude pouvant rendre l’accès à certains cols difficile.
  • Au Népal, l’été rime avec la mousson. Ce n’est donc pas la période idéale pour partir en Trek.
  • En hiver, les massifs sont recouverts de neige. Il est tout de même possible de faire du trekking au Népal en dessous des 4 000 mètres d'altitude avec une visibilité excellente.

Quelle formule pour un trek au Népal ?

Il est obligatoire d’être accompagné par un guide pour réaliser un trek au Népal. La haute montagne requiert une attention particulière, c’est pourquoi les treks que nous proposons sont encadrés par des guides expérimentés.

Nous proposons des formules tout compris avec guide, porteurs, transports, hébergement et repas. La durée moyenne des treks varie entre 2 et 3 semaines. Vous pourrez au choix, rejoindre un groupe déjà constitué ou privatiser un trek pour vous et votre équipe (formule privative). Pour certains treks, vous aurez la possibilité de choisir une formule sans sac qui vous permet de porter uniquement vos affaires de la journée.

Qui sont nos guides ?

Nous travaillons avec des guides locaux qui connaissent parfaitement la région et la culture népalaise. En plus d’assurer votre sécurité tout au long de votre trek, ils vous partageront leur passion pour ces montagnes sacrées.

Quel niveau pour faire un trek au Népal ?

Il existe des formats de trek de difficultés variées au Népal :

  • Des treks dans les plaines et les villages, accessibles aux randonneurs occasionnels, qui comportent généralement 4 à 5h de marche par jour pour un dénivelé modéré (300 à 600 m)
  • Des treks nécessitant d'être un randonneur régulier, le rythme étant généralement de 4 à 6h de marche par jour pour 500 à 1 000 m de dénivelé.

Attention, la difficulté de ces treks n’est ni technique, ni liée directement au dénivelé, mais il faut bien prendre en compte le paramètre altitude qui rend l’effort plus difficile. C’est pourquoi les treks que nous proposons présentent une ascension progressive afin d’acclimater le corps à l’altitude.

Quel est le prix d’un trek au Népal ?

Les tarifs pour réaliser un trek au Népal varient en fonction de la durée du séjour, du niveau de confort et de l’itinéraire. Comptez entre 800€ pour un trek de 11 jours en Annapurna et 3000€ pour un trek de 20 jours dans le même massif. A ce prix, il faudra ajouter des pourboires pour les porteurs et le guide, les frais administratifs, en particulier pour le visa et enfin vos frais de transferts internationaux jusqu’au lieu de rendez-vous.

Comment se déroulent les treks au Népal ? ?

L’équipe

Quelque soit la formule que vous choisirez, vous serez accompagné d’une équipe qui vous guidera et assurera votre sécurité pendant votre trek. Nous travaillons avec des agences locales spécialisées ainsi que des guides formés et expérimentés.

L’hébergement

L’hébergement varie selon l’itinéraire de trek que vous choisirez. En fonction des étapes, vous dormirez parfois en hôtel, guesthouse ou lodges de la région, et parfois chez l’habitant. Cela permet de rencontrer les populations locales et contribuer au développement de l’économie népalaise.

Les repas

Les repas sont inclus dans nos formules de trek au Népal. Ils se font généralement dans des lodges ou des restaurants locaux qui se trouvent sur votre circuit.

Que faire en plus d’un trek au Népal ?

Le Népal possède un riche patrimoine culturel et il serait dommage de ne pas en profiter lors de votre séjour. C’est pourquoi nous vous conseillons d’arriver un ou 2 jours avant le début de votre trek afin de visiter les lieux emblématiques du pays. Voici une liste des choses que vous pourrez visiter en plus de votre trek au Népal :

  • La vieille ville de Katmandou : porte d’entrée du Népal avec son aéroport international, la ville regorge de monuments spirituels et religieux. Les temples, pagodes et pavillons donnent à la ville une atmosphère particulière et pleine de charme. Nous vous conseillons de vous rendre à Durbar Square, anciennement habité par la famille royale Népalaise, cela sera le point de départ idéal pour se perdre dans les ruelles du quartier et découvrir les richesses de Katmandou.
  • Les vallées de Katmandou et Pokhara : Les vallées de ces deux villes sont parsemées de temples et monuments historiques, n’hésitez pas à vous éloigner du centre ville pour profiter pleinement de la richesse culturelle du Népal !
  • Le Stupa de Bodnath : Situé à l’écart du centre-ville, ce sanctuaire bouddhiste est l’un des plus importants de la région de Katmandou. Sa taille de 100 mètres de circonférence mais aussi sa beauté lui ont permis d’être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous vous conseillons de prendre un peu de hauteur pour profiter du bâtiment dans son intégralité. Si vous souhaitez éviter le monde, venez tôt le matin mais le coucher de soleil sur le Stupa est un moment inoubliable.
  • Le Chitwan National Park : Ce parc national figure parmis les plus beaux d’Asie. La faune est riche de daims tachetés, gavials et d’oiseaux exotiques. Si vous souhaitez vous immerger dans cette nature luxuriante, nous vous conseillons de faire un safari pédestre dans la jungle, lieu de prédilection des tigres et des rhinocéros.
  • Pokhara : ville de passage de tous les trek de la région des Annapurnas, vous pourrez profiter de vues magnifiques sur le Machapuchare et les Annapurnas. Nous vous conseillons de vous rendre sur les rives du Phewa Tal pour prendre toute la mesure de ces géants. Pour les plus aventureux, un baptême de parapente au-dessus de la vallée permettra d’admirer d’un autre oeil les géants de glace.
  • Patan : ville jumelle de Katmandou et souvent méconnue. Cette cité regorge de trésors historiques. On dit que le meilleur musée du pays s’y trouve.
  • Lumbini : le village est connu comme étant le lieu de naissance de Bouddha.

Comment se rendre au Népal ?

Il n’existe pas de vol direct Paris-Katmandou mais plusieurs compagnies aériennes (British Airways, Lufthansa ou encore Austria Airlines) proposent des vols réguliers avec une escale pour atteindre la capitale. Comptez entre 800€ et 1000€ pour un aller/retour France/Népal.

Combien de temps partir pour un trek ?

Evidemment le plus long sera le mieux ! En effet, la géographie du Népal rend certains transferts longs et fastidieux. Un minimum de 9 jours est requis pour effectuer un trek au Népal mais cela peut monter jusqu’à plusieurs semaines si vous souhaitez réaliser Le Grand Tour des Annapurnas ou la Haute-Route de l’Everest.
En plus des temps de transfert, il faut prendre en compte que les altitudes de marche au Népal sont bien supérieures à celles que vous avez l’habitude de faire en France. Sur certains itinéraires vous passerez régulièrement la barre des 4000 mètres d’altitude. L’acclimatation est donc indispensable pour profiter pleinement de votre trek et éviter le Mal Aigu des Montagnes (MAM).
Enfin, vous profiterez au mieux de votre expérience si vous prenez le temps de visiter le patrimoine culturel du Népal, les temples, monuments et sanctuaires sont uniques au monde et nombreux sont ceux qui figurent au patrimoine mondial de l’Unesco. Il serait donc dommage de ne pas profiter de votre voyage pour les visiter !

Qu’est-ce que le MAM ?

Lié à la quantité réduite d’oxygène en haute altitude, le MAM peut provoquer maux de têtes, nausées, vertiges et s’aggraver en œdèmes. Les symptômes et leur intensité varient en fonction des personnes (indépendamment de la condition physique), c’est pourquoi une expérience préalable en haute-altitude et une progression en douceur sont vivement recommandées.

Quelles sont les formalités administratives nécessaires ?

Vous aurez besoin de votre passeport valide minimum 6 mois après la date de retour et d’un visa touristique pour entrer sur le territoire népalais. Comptez 33 € environ pour 15 jours et 48 € environ pour 30 jours. Le délai maximal d’obtention est de 10 jours.

Quelle est la monnaie locale ?

La monnaie locale est la roupie népalaise (NPR)
1 euro = environ 127 roupies (selon fluctuations des cours)
Les cartes bancaires courantes (Carte bleue Visa et American Express) sont acceptées dans les hôtels et les restaurants touristiques. Vous pourrez changer ses devises à l'aéroport, dans les banques et les bureaux de change.

Quel est le décalage horaire ?

Le décalage horaire entre la France et le Népal est de +4h45 en hiver et +3h45 en été.

Quels sont les dangers d’un trek au Népal ?

Le Népal n’est pas une destination dangereuse. Comme chaque voyage à l’étranger il est cependant important de prendre certaines dispositions :

Au Népal, il est interdit de participer à des manifestations politiques sous risque d’expulsion.
Faire attentions aux arnaques dans les quartiers touristiques de Katmandou

Les dangers au Népal sont majoritairement issus d'événements naturels comme des inondations, des avalanches et des glissements de terrains. C’est la raison pour laquelle il est important de *bien choisir sa période pour effectuer son trek.
France Diplomatie recommande de s’enregistrer au préalable sur le site Ariane afin d’être tenu au courant des potentiels risques.

Dois-je faire des vaccins pour me rendre au Népal ?

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer au Népal.
Un rappel de son vaccin BCG anti–tuberculinique est recommandé et les vaccins contre la typhoïde et l'hépatite A sont fortement conseillés.

Quels équipements emporter pour un trek au Népal ?

Voici une liste des essentiels à prévoir pour votre Trek au Népal. Pour plus d’infos, vous pouvez consulter notre article de blog les indispensables de l'équipement trek, ou nous contacter directement.

A noter : vous pouvez louer du matériel à moindre coût dans des boutiques spécialisées directement à Katmandou.

Les équipements

  • Chaussures de trekking + chaussures légères
  • Paires de chaussettes de marche et de montagne
  • Pantalons de trek
  • Tee-shirts respirants
  • Pull-over chaud ou fourrure polaire
  • Veste de montagne
  • Cape de pluie
  • Gants ou moufles et bonnet (pas nécessaire pour les treks avec une altitude maximum de 2 800 m)
  • Bonnes protections contre le soleil (lunettes, chapeau et crème solaire)

Le matériel

  • Sac de couchage chaud, confortable, adapté à votre taille
  • Gourde de 2 litres minimum, légère et isotherme
  • Couteau de poche, multi-usage de préférence
  • Bâtons de marche
  • Chargeur solaire (pour les treks hors des sentiers battus)

Quelles sont les destinations alternatives ?

Vous trouverez des treks similaires à ceux que nous proposons au Népal en Bolivie ou encore en Islande

Des aventures dans votre boite mail

Recevez notre newsletter avec une sélection des plus beaux séjours du moment, des récits de voyages, et tous conseils pour partir à l'aventure
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins publicitaires et statistiques. En savoir plus OK