Ski de rando dans les Alpes
Stages & Séjours avec un Guide de Haute Montagne

Les plus belles destinations

expand_more
expand_more
expand_more
search
location_on

Ski de randonnée / Freeride, Alpes : 17 séjours

Retours d'expérience
4,6/5 29 Avis Voyageurs

Nos Experts Terrain
Ils conçoivent vos séjours et vous font vivre des moments d’exception

Tout savoir sur le ski de randonnée & freeride dans les alpes

5 bonnes raisons d’effectuer un séjour ski de rando / freeride dans les Alpes

  • s’émerveiller devant le décor naturel des plus beaux sommets alpins
  • expérimenter l’ambiance chaleureuse des soirées en refuge
  • dévalez à ski des pentes douces et encore vierges de toute trace humaine
  • s’éloigner de la cohue des stations en partant sur des itinéraires peu fréquentés
  • skier même si les remontées mécaniques sont fermées !

Quand partir faire un séjour ski de rando / freeride dans les Alpes ?

Le ski de randonnée et le freeride se pratiquent durant la saison d’hiver. En ski de rando, celle-ci peut s’étaler de fin Décembre à fin Avril. En freeride, on privilégie la période jusqu’à fin Mars afin de profiter d’une belle poudreuse. Dans tous les cas, choisir un massif de haute altitude comme les Alpes assure un enneigement prolongé.

Où partir ?

Cette chaîne de montagnes s’étendant sur huit pays offre un beau terrain de jeu pour les montées en peaux de phoques et les descentes hors-piste :

Chamonix - Mont Blanc

C’est le point de départ du raid mythique : la Haute Route Chamonix-Zermatt. Il peut emprunter différents itinéraires convenant aussi bien aux skieurs de randonnée confirmés qu’experts. En freeride, la descente de la Vallée Blanche offre la joie de dévaler plus de 2 000 m de dénivelé ! Cerise sur le gâteau : une vue bluffante sur les sommets depuis l’Aiguille du Midi. Outre ces voies bien connues, vous trouverez de superbes séjours ski de rando autour de Chamonix.

> Découvrez tous nos raids & séjours ski de rando à Chamonix-Mont-Blanc

Beaufortain

Le Beaufortain offre un vaste choix d’itinéraires passant par des lacs d’altitude. En plein pays savoyard, c’est un peu le rendez-vous des skieurs à la recherche d'authenticité ! La région du Beaufort est aussi le lieu de fabrication de ce délicieux fromage éponyme.

Vanoise

Cet espace montagnard préservé est le premier parc national créé en France. En ski de rando, vous pouvez goûter à l’itinérance tout confort dans un séjour mêlant nuits en refuge et en hôtel.

Ecrins

La région bénéficie d’un excellent ensoleillement et une neige de qualité. Ce massif de haute-montagne regorge d’importants glaciers. C’est aussi le point de rendez-vous freeride dans les stations de Puy Saint-Vincent et Pelvoux-Vallouise.

> En freeride ou en ski de rando, profitez du cadre des Ecrins

Queyras

Le Queyras permet de goûter au ski de rando tout en côtoyant les sommets italiens. Ce joli massif de basse altitude vous permet d’évoluer en pleine forêt. En hiver, vous découvrez par exemple le Col d’Izoard, passage souvent plus connu des cyclistes que des skieurs !

Italie

Rendez-vous à Oulx puis direction le Piémont pour un séjour ski de rando à l’ambiance typique italienne. Autour du Mont Viso, du Val Devero et du Val Maira, l’environnement est sauvage. L’ascension du Paradis est l’occasion d’atteindre son premier 4 000 m à ski et de passer 2 nuits en altitude.

Suisse

Nos voisins frontaliers offrent également un magnifique cadre pour s’adonner à la discipline. Autour de Zermatt, il est possible de réaliser l’ascension du Breithorn en ski de rando. En raid, on découvre la couronne impériale de Zinal et ses majestueux sommets à plus de 4 000 m d’altitude.

Quelles sont les formules possibles ?

Nos séjours ski de rando se présentent sous trois formules différents :

En étoile

Pour un confort assuré, c’est le format à privilégier. Votre guide de haute-montagne vous mène tous les jours sur un itinéraire différent. Chaque soir, vous retrouvez votre hôtel ou votre gîte.

En itinérance

Durant ces stages, vous passez chaque nuit dans un nouveau refuge. On trouve des raids assez engagés comme la Haute Route Chamonix Zermatt mais aussi des initiations parfaitement adaptées aux débutants en ski de rando et freeride.

> Réservez votre prochain raid Chamonix-Zermatt

Ascension / Sommets

En hiver aussi, vous pouvez atteindre des sommets mythiques ! Peaux de phoques aux pieds, vous débutez par de la montée. Vous passez une ou deux nuits en altitude puis terminez par une belle descente à ski. Parmi les ascensions incontournables, on notera le Grand Paradis, le Dôme des Ecrins et bien entendu le Mont-Blanc.

Combien de temps partir ?

Afin d’avoir le temps de se remettre en jambes et d’être à l’aise techniquement, nous recommandons les séjours de 6-7 jours. Vous pourrez ainsi fixer vos objectifs avec le guide et voir votre évolution.
Pour de courtes vacances, il est possible de participer à des stages sur des week-ends allant de 2 à 4 jours. Nous recommandons par exemple de vous rendre dans les Ecrins, un massif alpin particulièrement apprécié et adapté pour le ski de rando.
Les ascensions à ski et les descentes freeride comme la Vallée Blanche se pratiquent en 2 à 3 jours.

Quels sont les hébergements disponibles ?

Refuge / gîte

Le refuge concerne généralement les séjours en itinérance. Le gîte est généralement installé dans une vallée et on le retrouvera plutôt dans les séjours en étoile. Il est courant que les chambres soient des dortoirs. La plupart du temps, on amène son sac de couchage et/ou sa serviette. A noter qu’il est difficile de préciser le confort, variable selon les pays ! Les prestations en Italie sont souvent bien au-dessus de ce que les Français s’imaginent.

Confort standard

Ce sont des hébergements qui offrent plus de services que la catégorie précédente. Les chambres sont souvent partagées en petit groupe. La literie et les serviettes sont fournis.

Confort supérieur

C’est l’hébergement qui apporte le plus d’intimité et de prestations. Vous dormez en chambre double et disposez de votre salle de bain privative.

A qui sont destinés les séjours ?

Condition physique

Les stages ski de rando peuvent s’adresser aux sportifs occasionnels, réguliers ou confirmés. La distinction se fait au niveau de la durée de l’effort journalier et du dénivelé quotidien. En freeride, les séjours sont accessibles à toute personne en condition physique acceptable. On soulignera qu’une minorité de nos offres s’adresse aux sportifs confirmés, par exemple, l’ascension du Mont-Blanc à ski.

Niveau technique

En terme d'expérience préalable, rassurez-vous, de nombreux stages s’adressent aux personnes n’ayant jamais pratiqué de ski de rando auparavant. Votre guide se fera un plaisir de vous apprendre les techniques de conversion et autres notions de base.

Nous veillons à indiquer dans la partie “Infos pratiques” de chaque séjour, le niveau technique et la condition physique demandées. De plus, à gauche de la liste des offres, vous pouvez filtrer les stages par niveau physique et niveau technique.

Quel équipement prévoir pour un séjour ski de rando dans les Alpes ?

Voici l'équipement indispensable à apporter avec vous pour un stage ski de rando :

  • Skis de randonnée
  • Peaux de phoque
  • Chaussures de ski de randonnée

Le matériel de sécurité comme le DVA, la pelle et la sonde est prévu par votre guide.
La plupart du temps, il est possible de louer du matériel technique directement auprès du prestataire du séjour. Nous vous invitons à vous rapprocher d’eux afin d’en savoir plus.

> Avant de dévaliser le magasin de sport, consultez notre article sur l’équipement freeride / ski de rando

Qui sont les professionnels qui encadrent les stages ?

Tous nos séjours sont encadrés par des guides de haute-montagne. Ces prestataires avec lesquels nous travaillons sont des professionnels de confiance qui connaissent la région. Ils ont l’habitude d’évoluer dans ces massifs. Leur rôle est de garantir votre sécurité, de vous faire progresser et vous transmettre leur passion.

Combien coûte un séjour ski de rando dans les Alpes ?

Le prix d’un séjour ski de rando varie principalement selon la durée :

  • Pour une semaine de stage, comptez entre 800 et 990 euros
  • Pour un stage de 2 à 4 jours : entre 400 et 700 euros
  • Pour une ascension à ski ou une descente freeride : entre 150 et 400 euros

L’ascension du Mont-Blanc fait partie des exceptions qui demande un guide de haute-montagne pour 2 participants. Pour cette raison, son coût est plus élevé : entre 600 et 900 euros.
Enfin, comptez aux alentours de 1 200 euros pour réaliser la Haute Route Chamonix-Zermatt.

Des aventures dans votre boite mail

Recevez notre newsletter avec une sélection des plus beaux séjours du moment, des récits de voyages, et tous conseils pour partir à l'aventure
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins publicitaires et statistiques. En savoir plus OK