Stage d'alpinisme 3 jours dans le Parc des Ecrins

Vous aimerez

Ascensions de la Pointe d'Amont et de l'Aiguille Dibona

Prix moyen
450 €
/personne, sur la base de 2 participants
Durée : 3 jours
Niveau technique : Initié
Cond. physique : Sportif régulier
Taille max du groupe : 2 personnes
Satisfaction (2)
Voir les retours d'expérience

Non disponible à la réservation

Votre séjour

Pendant ce stage d'alpinisme de trois jours, je vous propose de faire deux ascensions majeures.

Tout d'abord celle de la Pointe d'Amont, qui culmine à 3338 m d'altitude. Nous effectuerons cette ascension par le pilier Nord de ce sommet. Il s'agit d'une escalade assez longue qui saura séduire les amateurs de sensations fortes de par son caractère aérien. De là-haut, vous aurez une vue exceptionnelle sur le Vallon de la Selle.

Le lendemain, nous partirons à la conquête de la célèbre Aiguille Dibona, qui culmine à 3131 m d'altitude. Nous effectuerons cette ascension par la voie des Savoyards. L'Aiguille Dibona a de quoi effrayer de par sa hauteur et son côté majestueux. Mais en réalité, il n'est pas si difficile de gravir cet immense montagne de granit. La pose de friends est facilitée grâce à la présence de nombreuses fissures tout au long du parcours.

Durant le séjour, nous passerons deux nuits dans des refuges mythiques du Parc National des Écrins : le Refuge de la Selle et le Refuge du Soreiller.

J'espère vous voir bientôt pour partager cette fabuleuse expérience d'alpinisme.

Points forts

Ascension de la Pointe d'Amont (3338 m)
Ascension de l'Aiguille Dibona (3131 m)
Stage d'alpinisme exceptionnel dans le Parc National des Ecrins
Encadrement par un Guide de haute montagne passionné
Initiation à la pose de friends sur des petites voies d'escalade
Nuits dans de célèbres refuges des Ecrins

Votre guide de haute montagne

Vous échangez avec Romain tout au long de votre réservation.
C’est au cours de nombreux périples à travers le monde que j’ai découvert la montagne, ses paysages grandioses et sa nature préservée. Après la Nouvelle-Zélande, j'ai été conquis par la nature sauvage et les immenses vallées du massif des Écrins. C'est avec plaisir que je vous ferai découvrir mes endroits préférés. En savoir plus

Inclus

done
Accompagnement pendant 3 jours par un Guide de haute montagne

A prévoir

remove
Transport vers / depuis le lieu de RDV
remove
Hébergement en refuge (pour vous et pour le guide))
remove
Demi-pension aux refuges (pour vous et le Guide)
remove
Matériel personnelle de sécurité

Programme détaillé

Lieu de rendez-vous  :  Saint-Christophe-en-Oisans, France

Jour 1 : Monter au Refuge de la Selle

Notre objectif du jour sera de monter au Refuge de la Selle. La course durera environ 3h. Une fois que nous serons arrivés au refuge, je vous initierai à la pose de friends (coinceurs mécaniques ou coinceurs à cames) sur des petites voies d'escalade autour du refuge.

Hébergement : nuit au Refuge de la Selle

Jour 2 : Ascension de la Pointe d'Amont

Nous partons du refuge à 4h. Aujourd'hui, nous ferons l'ascension du pilier Nord de la Pointe d'Amont. Au programme : escalade, parcours d'arêtes et cramponnage. Une fois que nous aurons atteint le sommet, nous redescendrons en direction du Refuge du Soreiller.

Hébergement : nuit au Refuge du Soreiller

Jour 3 : Ascension de l'Aiguille Dibona

Aujourd'hui, nous partirons à la conquête d'un sommet mythique : l'Aiguille Dibona. Nous emprunterons la voie des Savoyards. Nous redescendrons ensuite dans la vallée et retour à notre point de départ.

Non disponible à la réservation

 
Prix moyen
450 €
/personne, sur la base de 2 participants
Durée : 3 jours
Niveau technique : Initié
Cond. physique : Sportif régulier
Taille max du groupe : 2 personnes
Satisfaction (2)
Voir les retours d'expérience

Non disponible à la réservation

Infos pratiques

Conditions de réservations

  • Le prix indiqué dans l'offre ne comprend pas la demi pension aux refuges.

Equipement personnel

Vêtements

  • Sous-vêtements respirants (pour le haut et pour le bas)
  • Polaire
  • Veste fourrure polaire ou pull-over chaud
  • Veste ou gilet en duvet (compressible)
  • Veste coupe-vent, imperméable et respirante type Gore-Tex
  • Pantalon adapté à la marche en montagne (déperlant et coupe-vent). NB : Les pantalons de ski ne conviennent pas, ils sont trop chauds et pas assez respirants.
  • Sur-pantalon type Gore-Tex
  • Sous-gants
  • Gants imperméables avec doublure chaude
  • Moufles (pour l’ascension, peu ajustées pour ne pas entraver votre circulation sanguin.)
  • Bonnet
  • Cagoule
  • Chapeau (ou casquette)
  • Lunettes de glacier protection classe 4
  • Chaussettes chaudes et respirantes
  • Guêtres

Matériel technique

  • Sac à dos d'alpinisme confortable de 40 litres environ : il doit comporter les attaches pour crampons, piolet et casque. NB : Le sac rempli ne doit pas excéder 9 kg. Rappelez-vous que le poids est l'ennemi de l’alpiniste !
  • Chaussures de haute montagne à semelles rigides et cramponnables. Elles se distinguent des chaussures de randonnée par leur rigidité qui vous permettra de cramponner sur la glace en assurant un bon maintien de la cheville et des crampons. Elles offrent aussi une bonne étanchéité dans la neige ainsi qu'une excellente protection contre le froid.
  • Piolet léger et long, adapté à votre taille. NB : Il doit pratiquement toucher le sol lorsque vous le prenez en main bras tendu.
  • Crampons avec anti-botte
  • Baudrier
  • Casque agréé pour l’alpinisme
  • Paire de bâtons télescopiques
  • 2 mousquetons
  • Lampe frontale avec piles de rechange
  • Un couteau de poche

Niveau de difficulté / niveau physique

  • Se reporter aux indications situées en haut de page : niveau technique et condition physique

Nourriture

  • Les refuges de montagne proposent des plats chauds pour les repas du matin et du soir. Lors des sorties, des piques-niques sont prévus le midi.
  • Pour les courses, il est conseillé de prévoir des éléments nutritifs (barre de céréales, pâte de fruit, fruit sec, etc…).

Précision sur l’eau

  • En fonction des refuges de Haute-Montagne, certains n’ont pas accès à l’eau courante. Il est donc indispensable de prévoir de la monnaie pour pouvoir acheter de l’eau en bouteille dans les refuges.

Hygiène

  • Comme ils n’ont pas accès à l’eau courante, il n’y a pas de douche dans les refuges de Haute-Montagne. Pour la toilette, ne prenez que le minimum nécessaire : brosse à dent, dentifrice et éventuellement gel hydroalcoolique, produit à lentilles, lingette hygiénique.

Santé

  • Il est recommandé de faire une visite de contrôle chez votre médecin avant votre départ.

Pharmacie personnelle

  • Préparez une trousse contenant vos médicaments personnels obligatoires. De plus, vous pouvez y ajouter quelques médicaments en fonction de vos besoins et des recommandations de votre médecin.

Paiement sur place

  • Il n’est généralement pas possible de payer en carte bleue dans les refuges.

Réseau mobile

  • Les refuges ne disposent pas de wifi, de plus la couverture téléphonique (mobile et 4G) est très aléatoire en montagne.
  • Il est normalement possible de recharger les appareils électriques au refuge. Cependant, comme la puissance du réseau électrique dépend de la météo, il est plus efficace d’avoir une batterie portable chargée avant le départ.

Des aventures dans votre boite mail

Recevez notre newsletter avec une sélection des plus beaux séjours du moment, des récits de voyages, et tous conseils pour partir à l'aventure
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins publicitaires et statistiques. En savoir plus OK