Ascension de la voie royale de l'Aneto en 4 jours

Vous aimerez

4 jours autour et sur l'Aneto en trek et en alpinisme facile

A partir de
560 €
/personne
Durée : 4 jours
Niveau technique : Débutant
Cond. physique : Sportif régulier
Taille max du groupe : 8 personnes
Saison  : juillet arrow_forward octobre
Faire une demande

Votre séjour

Situé du côté espagnol, plus spécialement sur le massif de la Maladeta, l’Aneto est tout simplement le point culminant de la chaîne pyrénéenne. Culminant à 3404 mètres d’altitude, son ascension se faisant en général sur 2 jours est un incontournable. Pour changer, j’ai justement décidé de vous proposer l’ascension de l’Aneto, le pic des Pyrénées, sur 4 jours en empruntant la voie royale. C’est cette voie, qui au XIXe siècle, permit de rejoindre le « Nethou » (ancien nom de l’Aneto) depuis Luchon. Vous profiterez de panoramas exceptionnels sur le massif de la Maladeta tout en vous imprégnant des lieux et voir les Pyrénées de tout en haut !

Au départ de l’Hospice de France, nous randonnerons pendant 2 jours pour retrouver le guide de haute montagne. Il encadrera une journée d’alpinisme facile avant de repartir pour un ultime jour de randonnée. Durant ce parcours, nous hébergerons dans les refuges confortables de Vévasque et Rencluse. Les nuits en refuge vous permettront de bien récupérer et profiter de plats chaud pour entamer, dans d’excellentes conditions, les journées de marches. N'hésitez plus, et venez découvrir les Pyrénées à travers le trek et l'alpinisme.

Points forts

Ascension du plus haut sommet des Pyrénées !
Découverte facile des techniques d'alpinisme
Panoramas exceptionnels de haute montagne
Ambiance conviviale
Accompagnateur et un Guide de Haute-Montagne, rien que pour vous
Contact privilégié avec la nature et les grands espaces

Votre accompagnateur en montagne

stéphane-g-Accompagnateur en Montagne -portrait-1
Vous échangez avec Stéphane tout au long de votre réservation.
L'itinérance en montagne, c'est une philosophie de partage où le beau se découvre en toute simplicité, à pied ou en raquettes à neige, dans un rapport harmonieux entre les hommes et la nature : au lever du soleil, nageant dans les lacs, traçant dans la neige ou la tête dans les étoiles... En savoir plus

Inclus

done
Encadrement par un accompagnateur professionnel
done
Encadrement par un guide de haute montagne
done
3 nuits en refuge en pension complète
done
Prêt du matériel d'alpinisme si besoin
done
Prêt des bâtons

A prévoir

remove
Transport jusqu’au lieu de rendez-vous
remove
Le pique-nique du premier jour
remove
Dépenses personnelles (boissons, encas...)
remove
Les douches
remove
Les assurances Assistance et Annulation/Interruption du séjour

Les étapes

Départ / Arrivée : Bagnères-de-Luchon, France

Programme détaillé

Lieu de rendez-vous  :  Bagnères-de-Luchon, France

Jour 1 : Bagnère de Luchon - Pic de Sajust - Refuge de Vénasque

Nous nous donnerons rendez-vous à 9 h 30 à la gare de Bagnère de Luchon. Nous réalisons un léger transfert en véhicule jusqu’à l’Hospice de France (1390 m) d'où nous commencerons à marcher. Nous monterons au refuge des Boums de Vénasque (2240 m) par des sentiers en lacets et nous y déposerons nos affaires. Nous partons ensuite pour l'ascension du Pic de Sajust (2540 m) qui offre une très belle vue sur le lac de la Montagnette. Nous redescendons tranquillement au refuge pour la nuit.

Dénivelé positif : 1150 m
Durée du parcours : 4 h 30
Hébergement : nuit en refuge

Jour 2 : Refuge de Vénasque - Pic de Sauvegarde - Refuge de la Rencluse

Nous randonnerons jusqu’au point de passage traditionnel pour rejoindre l’Espagne, le Port de Vénasque. D'ici nous grimperons pour atteindre le Pic de Sauvegarde (2738 m) qui offre un panorama exceptionnel sur le massif de Maladeta et celui des Posets. Nous descendrons ensuite au Port de Vévasque puis au plan d’Estanys où vous ferez la connaissance du guide de haute de montagne. Nous monterons ensemble jusqu’au refuge de la Rencluse (2140 m) où nous préparerons le matériel d’alpinisme. Nous vous ferons également découvrir des techniques d’encordement.

Dénivelé positif : 750 m
Durée du parcours : 5 h
Hébergement : nuit sous tente à côté du refuge de la Rencluse

Jour 3 : Refuge de la Rencluse - Pic d'Aneto - Plan des Aigualluts - Refuge de la Rencluse

Le départ est matinal, accompagné du guide de haute montagne pour monter au Portillon Supérieur. Nous traverserons le glacier de la Maladeta avec franchissement du « pas de Mahomet » pour atteindre le sommet des Pyrénées, le Pic d'Aneto (3404 m). D'ici, la vue est sublime sur tous les massifs qui nous entourent. Nous prenons le temps de contempler ce fabuleux paysage avec de redescendre par le Plan des Aigualluts et le Trou du Taureau. Une dernière montée nous attend pour retrouver le refuge de la Rencluse.

Dénivelé positif : 1400 m
Durée du parcours : 9 h 30
Hébergement : nuit sous tente à côté du refuge de la Rencluse

Jour 4 : Refuge de la Rencluse - Cap dera Picada - Bagnères de Luchon

Nous entamons notre descente au plan de l’Estany avant de faire cap sur la frontière avec le Cap dera Picada et le Pas de l’Escalette (2396 m). Nous passons également par les Crêtes de Crabidès jusqu’au Pas de la Mounjoye (2069 m). Nous arrivons tranquilement dans la vallée de la Freche jusqu’à l’Hospice de France avant de réaliser un transfert à la gare de Bagnères-de-Luchon. Notre séjour ce termine avec des souvenirs plein la tête !

Dénivelé positif : 550 m
Dénivelé négatif : 1300 m
Durée du parcours : 5 h 30

Faire une demande
 
A partir de
560 €
/personne
Durée : 4 jours
Niveau technique : Débutant
Cond. physique : Sportif régulier
Taille max du groupe : 8 personnes
Saison  : juillet arrow_forward octobre
Faire une demande

Infos pratiques

Equipement personnel

Vêtements

  • Sous-vêtements respirants (pour le haut et pour le bas)
  • Polaire
  • Veste fourrure polaire ou pull-over chaud
  • Veste ou gilet en duvet (compressible)
  • Veste coupe-vent, imperméable et respirante type Gore-Tex
  • Pantalon adapté à la marche en montagne (déperlant et coupe-vent). NB : Les pantalons de ski ne conviennent pas, ils sont trop chauds et pas assez respirants.
  • Sur-pantalon type Gore-Tex
  • Sous-gants
  • Gants imperméables avec doublure chaude
  • Moufles (pour l’ascension, peu ajustées pour ne pas entraver votre circulation sanguin.)
  • Bonnet
  • Cagoule
  • Chapeau (ou casquette)
  • Lunettes de glacier protection classe 4
  • Chaussettes chaudes et respirantes
  • Guêtres

Matériel technique (voir pour prêt ou location)

  • Sac à dos d'alpinisme confortable de 40 litres environ : il doit comporter les attaches pour crampons, piolet et casque. NB : Le sac rempli ne doit pas excéder 9 kg. Rappelez-vous que le poids est l'ennemi de l’alpiniste !
  • Chaussures de haute montagne à semelles rigides et cramponnables. Elles se distinguent des chaussures de randonnée par leur rigidité qui vous permettra de cramponner sur la glace en assurant un bon maintien de la cheville et des crampons. Elles offrent aussi une bonne étanchéité dans la neige ainsi qu'une excellente protection contre le froid.
  • Piolet léger et long, adapté à votre taille. NB : Il doit pratiquement toucher le sol lorsque vous le prenez en main bras tendu.
  • Crampons avec anti-botte
  • Baudrier
  • Casque agréé pour l’alpinisme
  • Paire de bâtons télescopiques
  • 2 mousquetons
  • Lampe frontale avec piles de rechange
  • Un couteau de poche

Niveau de difficulté / niveau physique

  • Se reporter aux indications situées en haut de page : niveau technique et condition physique

Nourriture

  • Les refuges de montagne proposent des plats chauds pour les repas du matin et du soir. Lors des sorties, des piques-niques sont prévus le midi.
  • Pour les courses, il est conseillé de prévoir des éléments nutritifs (barre de céréales, pâte de fruit, fruit sec, etc…).

Précision sur l’eau

  • En fonction des refuges de Haute-Montagne, certains n’ont pas accès à l’eau courante. Il est donc indispensable de prévoir de la monnaie pour pouvoir acheter de l’eau en bouteille dans les refuges.

Hygiène

  • Comme ils n’ont pas accès à l’eau courante, il n’y a pas de douche dans les refuges de Haute-Montagne. Pour la toilette, ne prenez que le minimum nécessaire : brosse à dent, dentifrice et éventuellement gel hydroalcoolique, produit à lentilles, lingette hygiénique.

Santé

  • Il est recommandé de faire une visite de contrôle chez votre médecin avant votre départ.

Pharmacie personnelle

  • Préparez une trousse contenant vos médicaments personnels obligatoires. De plus, vous pouvez y ajouter quelques médicaments en fonction de vos besoins et des recommandations de votre médecin.

Paiement sur place

  • Il n’est généralement pas possible de payer en carte bleue dans les refuges.

Réseau mobile

  • Les refuges ne disposent pas de wifi, de plus la couverture téléphonique (mobile et 4G) est très aléatoire en montagne.
  • Il est normalement possible de recharger les appareils électriques au refuge. Cependant, comme la puissance du réseau électrique dépend de la météo, il est plus efficace d’avoir une batterie portable chargée avant le départ.

Pour toutes informations complémentaires, n’hésitez pas à prendre contact avec moi.

A très bientôt !

Les garanties Kazaden

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins publicitaires et statistiques. En savoir plus OK