Ascension du Castor depuis l'Italie (4223 m)

Vous aimerez

2 jours d'alpinisme dans le massif du Mont Rose

Prix moyen
266 €
/personne, sur la base de 3 participants
Durée : 2 jours
Niveau technique : Initié
Cond. physique : Sportif régulier
Taille max du groupe : 3 personnes
Saison  : juin arrow_forward septembre
Satisfaction (7)
Voir les retours d'expérience
Faire une demande

Votre séjour

L'ascension du Castor est une course assez facile : courte avec assez peu de dénivelé (640 m depuis le refuge).

Ce sommet de plus de 4000 m est coté PD (peu difficile) et constitue un bel objectif pour quelqu'un de déjà initié à l'alpinisme.

Vous aurez tout le loisir de profiter du panorama à couper le souffle qu'offre le Castor, au cœur du massif du Mont-Rose. L'arête sommitale est magique, une des plus belles des Alpes sans aucun doute ! Rien que pour cette arête l'ascension du Castor est une course magique !

Vous passerez la nuit au refuge Sella où l'accueil est agréable et l'ambiance haute montagne bien présente !

Points forts

Belle arête de neige digne des gravures de Samivel
Course assez courte permettant de rester "frais"
Panorama sublime
Refuge agréable
Ascension d'un sommet de plus de 4000 m
Découvrir le massif du Mont Rose

Votre guide de haute montagne

françois-l-Guide de haute montagne
Vous échangez avec François tout au long de votre réservation.
Guide de haute montagne et moniteur de ski, j'aime partager et rencontrer, je recherche dans mes activités à faire découvrir l'autonomie et la sécurité. Vous avez un projet escalade, alpinisme, ou encore ski de randonnée ? Je ferai tout pour que ces journées soient pour vous des souvenirs exceptionnels ! En savoir plus

Détail du prix

Prix de base par personne en fonction du nombre total de participants
1 pers. 2 pers. 3 pers.
800 €/pers. 400 €/pers. 266 €/pers.

Inclus

done
Accompagnement par un guide
done
Prêt du matériel technique

A prévoir

remove
Hébergement
remove
Repas
remove
Remontées mécaniques

Les étapes

Départ / Arrivée : Staffal, Vallée d'Aoste, Italie

Programme détaillé

Lieu de rendez-vous  :  Il sera défini lors de vos échanges avec François.

Jour 1 : Monter jusqu'au refuge Sella

Nous nous donnerons rendez-vous à Staffal, dans le Val d'Aoste, vers 11h. Les remontées mécaniques nous permettent d'accéder au Col Di Bettaforca 2731 m. Nous monterons au refuge Sella à 3602 m.

Hébergement : nuit en refuge

Jour 2 : Ascension du Castor

Nous nous lèverons aux aurores pour débuter l'ascension du Castor à 4223 m. En environ 2h30 et 680 m de dénivelé nous parviendrons au sommet où un panorama exceptionnel nous attend.

Dénivelé positif : 680 m
Durée du parcours : 2h30

Faire une demande
 
Prix moyen
266 €
/personne, sur la base de 3 participants
Durée : 2 jours
Niveau technique : Initié
Cond. physique : Sportif régulier
Taille max du groupe : 3 personnes
Saison  : juin arrow_forward septembre
Satisfaction (7)
Voir les retours d'expérience
Faire une demande

Infos pratiques

Equipement personnel

Vêtements

  • Sous-vêtements respirants (pour le haut et pour le bas)
  • Polaire
  • Veste fourrure polaire ou pull-over chaud
  • Veste ou gilet en duvet (compressible)
  • Veste coupe-vent, imperméable et respirante type Gore-Tex
  • Pantalon adapté à la marche en montagne (déperlant et coupe-vent). NB : Les pantalons de ski ne conviennent pas, ils sont trop chauds et pas assez respirants.
  • Sur-pantalon type Gore-Tex
  • Sous-gants
  • Gants imperméables avec doublure chaude
  • Moufles (pour l’ascension, peu ajustées pour ne pas entraver votre circulation sanguin.)
  • Bonnet
  • Cagoule
  • Chapeau (ou casquette)
  • Lunettes de glacier protection classe 4
  • Chaussettes chaudes et respirantes
  • Guêtres

Matériel technique

  • Sac à dos d'alpinisme confortable de 40 litres environ : il doit comporter les attaches pour crampons, piolet et casque. NB : Le sac rempli ne doit pas excéder 9 kg. Rappelez-vous que le poids est l'ennemi de l’alpiniste !
  • Chaussures de haute montagne à semelles rigides et cramponnables. Elles se distinguent des chaussures de randonnée par leur rigidité qui vous permettra de cramponner sur la glace en assurant un bon maintien de la cheville et des crampons. Elles offrent aussi une bonne étanchéité dans la neige ainsi qu'une excellente protection contre le froid.
  • Piolet léger et long, adapté à votre taille. NB : Il doit pratiquement toucher le sol lorsque vous le prenez en main bras tendu.
  • Crampons avec anti-botte
  • Baudrier
  • Casque agréé pour l’alpinisme
  • Paire de bâtons télescopiques
  • 2 mousquetons
  • Lampe frontale avec piles de rechange
  • Un couteau de poche

Niveau de difficulté / niveau physique

  • Se reporter aux indications situées en haut de page : niveau technique et condition physique

Nourriture

  • Les refuges de montagne proposent des plats chauds pour les repas du matin et du soir. Lors des sorties, des piques-niques sont prévus le midi.
  • Pour les courses, il est conseillé de prévoir des éléments nutritifs (barre de céréales, pâte de fruit, fruit sec, etc…).

Précision sur l’eau

  • En fonction des refuges de Haute-Montagne, certains n’ont pas accès à l’eau courante. Il est donc indispensable de prévoir de la monnaie pour pouvoir acheter de l’eau en bouteille dans les refuges.

Hygiène

  • Comme ils n’ont pas accès à l’eau courante, il n’y a pas de douche dans les refuges de Haute-Montagne. Pour la toilette, ne prenez que le minimum nécessaire : brosse à dent, dentifrice et éventuellement gel hydroalcoolique, produit à lentilles, lingette hygiénique.

Santé

  • Il est recommandé de faire une visite de contrôle chez votre médecin avant votre départ.

Pharmacie personnelle

  • Préparez une trousse contenant vos médicaments personnels obligatoires. De plus, vous pouvez y ajouter quelques médicaments en fonction de vos besoins et des recommandations de votre médecin.

Paiement sur place

  • Il n’est généralement pas possible de payer en carte bleue dans les refuges.

Réseau mobile

  • Les refuges ne disposent pas de wifi, de plus la couverture téléphonique (mobile et 4G) est très aléatoire en montagne.
  • Il est normalement possible de recharger les appareils électriques au refuge. Cependant, comme la puissance du réseau électrique dépend de la météo, il est plus efficace d’avoir une batterie portable chargée avant le départ.

N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations, je serai ravi de vous renseigner !

Les garanties Kazaden

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins publicitaires et statistiques. En savoir plus OK